Marc-André RIZK

Consultant | Formateur

Diplômé de l’université Concordia et de l’école Écoute Ton Corps, membre de l’association RITMA, le regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative, Marc André est un formateur reconnu et un spécialiste dans la gestion des émotions chez les sportifs et les professionnels.

Être athlète professionnel a été un rêve qu’il a vécu jusqu’à ses 27 ans. Ce qu’il y a de particulier avec les athlètes, c’est qu’on dit d’eux qu’ils pratiquent ou jouent à leur travail, au sport qu’ils pratiquent. Pourtant, chez Marc André, cette notion de jeu a complètement disparu de sa pratique très jeune. Il était discipliné, mais c’était une discipline axée dans le contrôle et dans la peur. Aucune liberté n’était alors possible ! il n’est pas surprenant alors qu’il est perdu très vite tout plaisir à jouer à ce sport qu’il aime tant, le hockey. Il se sentait comme pris au piège par cette discipline. Il avait l’impression de ne plus pouvoir « exister en étant lui-même ».

C’était comme s’il devait décider entre être discipliné et être libre. Sacré défi… Étant donné qu’être libre est un de nos besoins fondamentaux, il a réussi à utiliser cette prise de conscience et cette expérience pour avancer dans sa vie.

À l’automne 2010, il décide donc d’arrêter le hockey et il se prend en mains pour « retrouver la joie, le plaisir dans sa vie de tous les jours et dans son travail » comme il aime le dire.
Son défi a été de mettre en place une autre façon de se discipliner qui allait lui permettre de garder sa liberté tout en travaillant à ce que il désire créer. Le métier de formateur consultant lui permet d’avancer avec sens dans son existence..

Aujourd’hui, il aide les professionnels mais aussi les particuliers à développer la discipline véritable pour qu’ils atteignent leurs buts et répondent à leurs besoins. A l’Institut ESSAÊ, il accompagne principalement les sportifs en quête de meilleure performance et/ou en reconversion professionnelle avec grand talent mais aussi toute sa bonne humeur et son léger accent québécois si chaleureux.

Marc-André Rizk
Menu